Lu & approuvé: Zombies tome 2 « De la Brièveté de la Vie », de O. Peru, S. Cholet & S. Champelovier, éd. Soleil

Signé mardi 4 février 2014 0 , , , Permalink 0

Zombies T2Il y a un moment de cela, je réalisais une chronique sur le premier tome d’une excellente série: Zombies, éditée chez Soleil. J’ai la fâcheuse habitude de chroniquer les tomes 1 qui me plaisent, sans jamais revenir ensuite sur leurs suites, alors que généralement les premiers volumes sont souvent les plus « faibles » au sein d’une série.

Zombies fait justement partie des séries qui valent un meilleur traitement que les autres de ma part. Alors que le premier cycle vient de se terminer fin novembre 2013, je me suis dit qu’il n’était pour autant pas trop tard pour parler du second tome de la série de zombie à la française, une des meilleures œuvres du genre (oui oui, rien que ça).

!!! SPOILER ALERT !!! Même si ça coule de source, je préviens que le résumé ci-dessous n’est pas à lire si vous n’avez pas lu le premier tome de la série. Sautez ce paragraphe si vous ne souhaitez pas vous gâcher le plaisir.

On avait quitté Sam et son « fils adoptif » en mauvaise posture à la fin du premier acte, le gamin se faisant malheureusement descendre par erreur dans le feu de l’action. Au cours d’une excellente séquence choc qui clôturait l’album de manière bien brutale, Sam abattait en représailles l’auteur du coup de feu fatal à Josh. L’histoire reprend donc quasiment là où on l’avait laissée, notre héros devant faire face aux conséquences de ses actes. Plutôt que de rester à se morfondre, il se met en quête de médicaments avec la jolie Rebecca pour alimenter les réserves du groupe de survivants. En recherchant les centres médicaux abandonnés du secteur à bord d’un hélicoptère, ils vont faire la rencontre d’un autre groupe de rescapés. Mais c’est aussi à bord de ce même hélicoptère qu’ils vont constater la menace immense qui guette tout le monde: une horde de zombies gigantesque se dirige vers la côte ouest, une vague d’affamés qui s’étend sur plusieurs kilomètres, une « nation en marche » (imaginez-vous, il faut une double page pour en représenter la quantité !)…

© Peru / Cholet / Champelovier / Soleil

© Peru / Cholet / Champelovier / Soleil

Le duo Cholet / Peru frappe une nouvelle fois très fort. Ce second tome est encore plus abouti que le précédent. Le scénario est en béton armé, riche en rebondissements, retournements de situation, émotions, tous les ingrédients de la réussite sont présents. J’ai pris plaisir à lire cet album, très dense du point de vue texte (et pour ma part, c’est souvent bon signe). Olivier Peru développe son histoire avec aisance, nous faisant palpiter pour le destin de ses personnages. Le tout épaulé d’un Sophian Cholet encore plus en forme que dans le premier tome. En effet, la partie dessin n’est pas en reste. Et pourtant, déjà dans le premier tome, c’était d’un très bon niveau. Le trait s’est affiné, et les planches regorgent de détails. On sent le soin apporté par le dessinateur (et le coloriste Simon Champelovier) pour rendre l’univers crédible et réaliste, et par là même, plus effroyable.

En résumé:
Si vous n’avez pas encore franchi le cap, c’est le moment. Ce second tome achève de placer Zombies au panthéon des œuvres incontournables d’un genre pourtant mainte fois revisité.

0 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.