Avis: Prophecy de T. Tsutsui, éditions Ki-oon

Signé mardi 17 juillet 2012 0 , , Permalink 0

Je vous l’annonce sans préambule, il s’agit là d’un petit coup de coeur, un manga qui frappe très fort pour un premier tome. Mais d’abord, la traditionnelle tentative de résumé:

Au Japon, la toute fraîche section de lutte contre la cybercriminalité de Tokyo, jusqu’ici cantonnée à réprimer les vilains pirates qui partagent des oeuvres sous copyright sur le web, se voit lancée sur une affaire de plus grande envergure. En effet, un étrange internaute poste régulièrement des vidéos en ligne, dans lesquelles il apparaît le visage caché derrière un masque constitué du journal du jour, pour annoncer ses crimes: incendie d’une société responsable de morts par négligence, agression d’un recruteur ayant humilié un demandeur d’emploi… Le mobile commun semble être l’envie de faire payer le prix fort en guise de punition. Rapidement, l’individu masqué fait la une dans tous les médias, et un nombre croissant de fans soutiennent cet espèce de vengeur masqué. Il devient urgent pour la police de mettre fin à ses agissement, et une véritable cyber-chasse à l’homme se met en place. Cependant, il se pourrait bien que les autorités soient confrontés à une détermination hors du commun…

Voici un manga qui cristallise très bien la colère que peut ressentir une certaine couche de la société, ceux qui se retrouvent injustement broyés par le Système. L’auteur nous livre un manga au scénario haletant, au contenu et au propos résolument adulte. Un cyber thriller qui ne tombe pas dans les travers habituels de ce genre d’histoires, souvent ridicules car les auteurs ne maîtrisent pas les outils techniques dont les protagonistes font usage.

Tetsuya Tsutsui, un auteur qui compte de nombreux fans depuis la parution de ses oeuvres précédentes (Manhole, Reset), évite deux écueils importants dans ce type d’histoire. D’un côté, il parvient à nous parler d’un personnage féru de technologie, qu’il utilise pour commettre ses forfaits, mais il s’arrange pour que ce jargon soit crédible et compréhensible pour le commun des mortels. Et d’un autre côté il réussit ce que cela ne soit jamais ridicule lors des séquences où les enquêteurs expliquent comment ils traquent le personnage en cherchant ses points de connexion sur le web. En gros, Tsutsui sait de quoi il parle, et on n’a jamais l’impression d’être confronté au pseudo langage informatique qu’on nous sert par exemple dans les séries TV policières type les Experts. Ici on n’utilisera pas « Open-Office comme pare-feu ».  (© C. Albanel ^^)

Extrait (à lire de droite à gauche, c’est un manga :D)

Prophecy est donc au final un manga qui n’a que des qualités, tant dans le propos que dans le scénario, et le dessin n’est pas en reste non plus (même si ça manque un peu de décors par moment, mais je pinaille là).

A noter également une petite particularité concernant ce manga. Tetsuya Tsutsui l’a en fait développé directement avec son éditeur français Ki-oon, ce qui fait de ce titre une avant-première en exclusivité mondiale. Alors que nous avons déjà le premier tome complet, le manga est en ce moment en cours de prépublication au Japon dans le magasine Jump X du célèbre éditeur Shueisha.

Une petite bande-annonce pour la route:

En résumé:
Une série qui démarre sur les chapeaux de roue, qui dénonce les dérives de notre Société depuis l’avènement du web 2.0. A ne pas rater !

Public conseillé: 16 ans et plus
Prix: 7,90 euros.

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.